Vous avez un projet d’application mobile, mais vous ne savez pas par où commencer ? Laissez-nous vous guider pour créer une application mobile à la hauteur de vos espérances. Mais avant de passer par la conception et le développement de votre application, il y a un élément dont il faut s’occuper : le cahier des charges. 

Alors, comment le réaliser ? Que faut-il mettre à l’intérieur ? On vous explique tout. 

L’objectif du cahier des charges

Le cahier des charges, un élément indispensable

Avant de vous lancer dans la recherche de développeurs ou d’une agence digitale, il est préférable d’avoir déjà un cahier des charges préétabli et précis. Mais finalement, qu’est-ce qu’ un cahier des charges ? 

Le cahier des charges est un document qui vous servira tout au long de votre projet, car il sert à lister, répertorier et définir tous les éléments qui sont à prendre en compte dans votre projet. Il va donc vous permettre de définir votre cible, la nature de votre application mobile, les fonctionnalités et même les différentes responsabilités de vos collaborateurs.

On peut comparer le cahier des charges aux plans d’une maison. Il est donc essentiel de le réaliser pour faciliter la conception et le développement de votre future application.

 

Il est plus intéressant de le rédiger avant d’aller voir vos prestataires, car plus votre cahier des charges est rigoureux, plus les développeurs pourront faire une estimation de la faisabilité, des budgets et des délais de votre projet.

 

Il est la clé du succès d’un projet car c’est un véritable guide qui permet de définir chaque point et donc de faciliter la conception de votre future application et même de votre site internet. Sans un cahier des charges correctement rédigé, vous pouvez vous attendre à des dérives et des erreurs de la part des différentes parties prenantes du projet. Un document mal rédigé laisse place à l’interprétation et à l'incompréhension des besoins, et cela peut vite vous éloigner de l’objectif principal.

Conseils avant la rédaction de votre cahier des charges

Avant de passer à la rédaction de votre cahier, vous devez garder à l’esprit que votre cahier des charges doit référencer toutes les fonctionnalités de votre application. Tous les éléments essentiels à votre application doivent figurer dans votre document de façon claire et précise pour qu’il n’y ait pas d’erreur d’interprétation.

Soyez donc simple et directs dans la rédaction de vos phrases et pensez à aérer votre texte. Faites des listes précises.

cahier

Les étapes de la rédaction du cahier des charges

 

Rédiger un cahier des charges n’est pas une chose facile. On doit se poser beaucoup de questions et on doit y répondre le plus clairement possible. Mais concrètement, que doit contenir un cahier des charges ? Et comment le concevoir ? 

Étape 1 : Présentation du contexte de votre projet

Le contexte

Il est important de faire une présentation de l’entreprise. Expliquez qui vous êtes. Quel est votre secteur ? Quels sont vos produits et vos services ? Quelle est votre cible ? Qui sont vos principaux concurrents ? En somme, rédigez toutes les informations qui peuvent être utiles à vos prestataires pour mieux vous cerner. 

Vous pouvez aussi expliquer pourquoi vous avez décidé de développer une application mobile ou une application web et quel sera son rôle au sein de votre entreprise ? 

N’oubliez pas d’indiquer les plateformes digitales que vous possédez déjà. Est-ce qu’il existe une autre application, un site web ? Si c’est votre cas, n’hésitez pas à détailler leur fonctionnement (le type de monétisation, le taux de rebond, le nombre de téléchargements..). Indiquez également si des interactions sont à prévoir entre la future application mobile et votre système d’information.

Les objectifs

Dans cette partie, vous devez essayer de détailler le ou les objectifs de votre projet. Lors de cette étape, vous allez expliquer le rôle de votre future application ou de votre site web au sein de votre entreprise. Pour cela demandez-vous quelles solutions elles apportent ? Que souhaitez-vous accomplir avec cette application ? Quel volume de trafic visez-vous ? etc. 

Quelle application ?

C’est le moment de décrire votre future application. Sans entrer dans le détail des fonctionnalités, décrivez l’application à développer et si vous vous pensez plutôt à une application native, hybride ou PWA. (voir notre article : Comment choisir entre application native ou application hybride ?) Soyez précis, si vous désirez développer une application native, alors expliquer sur quel système d’exploitation (Android ou IOS).

Le périmètre

Une fois que vous avez clairement établi le type d’application que vous souhaitez, vous devez exprimer ses limites et son périmètre d’action. Doit-elle être multilingue ? En résumé, cela correspond à toutes les spécificités que le prestataire doit connaître (géolocalisation, notification push, mode hors connexion, etc..) et qu’il doit mettre en place lors du développement.

Étape 2 : Design

Charte graphique

Il est important de fournir à vos prestataires tous les documents qui les aideront à développer une application mobile. Si vous avez un logo et une charte graphique, n’hésitez pas à les transmettre. Si vous n’avez pas réalisé de charte graphique, ce n’est pas grave, expliquez juste dans le document qui est chargé de créer le logo ou si vous laissez l’agence digitale s’en occuper.

Maquettes fonctionnelles

La conception de maquettes fonctionnelles n’est pas une mince affaire. Si vous ne savez pas réaliser un parcours utilisateur ergonomique et fiable, vous pouvez aussi les réaliser avec l’agence digitale et les rajouter ensuite dans le cahier des charges. 

maquettes fonctionnelles

Sources d’inspirations

Si vous avez des applications qui vous inspirent, mentionnez-les pour orienter les chefs de projet et les développeurs.

 

Étape 3 : Fonctionnalités et spécifications techniques

Fonctionnement

Cette étape doit être rédigée avec précision, car elle comprend les fonctionnalités et les contraintes techniques de votre application. Cette partie peut être complétée à la suite de la réalisation des wireframes (les maquettes fonctionnelles). 

N’oubliez pas de préciser aussi le fonctionnement et les spécificités de votre back-office. 

Performance

En plus, des fonctionnalités vous pouvez définir les KPI, les indicateurs de performance que vous souhaitez suivre.

Étape 4 : Cadrage du projet

Prestation et ressource

Afin qu’il n’y ait pas de malentendus ou de mauvaises compréhensions entre votre agence digitale et votre entreprise, vous pouvez lister les prestations que vous attendez d’elle. Vous pouvez préciser s’il s’agit d’une refonte graphique ou encore du développement d’une nouvelle application. Expliquez quelles parties concernent votre prestataire et lesquelles sont à votre charge. Par exemple, vous pouvez réaliser la conception de votre application et faire appel à un prestataire pour le développement.  

Il est important dans le cahier des charges que les fonctions et les responsabilités de chacun soient clairement délimitées et définies. Pour cela vous devez aussi lister les personnes qui travaillent sur le projet. 

Budget

Essayez d’être précis dans le budget  afin de recevoir des propositions de devis en accord avec votre budget réel. 

Délais

Il est possible que vous soyez contraint de sortir l’application à une certaine date, dans ce cas vous devez le mentionner ici dans le cahier des charges. Dans le cas contraire, si vous n’avez pas de contrainte de temps, laisser vos prestataires vous proposer un délai. 

 

Nos conseils pour bien rédiger votre cahier des charges

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, pour réaliser un cahier des charges parfait, avant de nous quitter, laissez-nous encore vous donner quelques conseils.

Conseil 1 : Le sommaire et le lexique, éléments essentiels du cahier des charges

Un cahier des charges est un document qui contient beaucoup d’informations pour ne pas perdre votre lecteur, pensez à mettre un sommaire afin qu’ils sachent où aller pour trouver les informations dont il a besoin. 

C’est toujours bien de bénéficier d’un lexique à la fin de votre cahier des charges, cela permet de partir sur une base saine concernant la définition des mots, surtout si votre secteur utilise un jargon particulier.

Conseil 2 : Être clair sur votre stratégie 

Si votre application a pour objectif d’être rentable par exemple, et que vous avez déjà établi votre stratégie, n’oubliez pas de l’inscrire sur votre cahier des charges. Car la stratégie de monétisation de votre application doit être en accord avec le parcours utilisateur et les fonctionnalités proposées.

Conseil 3 : Faire une relecture avec votre prestataire

Le titre parle de lui-même, mais avant de commencer le développement ou la conception de votre produit, assurez-vous que tout est bien compris, une relecture ne fait jamais de mal. 

Conclusion

Un cahier des charges bien rédigé est la clé de votre succès, car celui-ci intègre tous les éléments nécessaires au développement de votre application. Le cahier des charges a un objectif très important, celui de communiquer vos attentes afin que toutes les parties prenantes puissent travailler dans de bonnes conditions. N’hésitez donc pas à mettre un maximum d’informations concernant votre futur projet.  

Questions fréquentes