Comment choisir son hébergeur pour être plus vert ?

Publié dans Agence digitale, Éco-conception - Retour aux articles

Retrouvez dans cet article les avantages d'un hébergeur vert et toutes les clés pour choisir son hébergeur vert. L'éco-conception est terme omniprésent ces dernières années, et elle présente de réels bénéfices. Pour tout savoir des avantages mais aussi de ses limites retrouvez notre article Quels sont les avantages et les limites de l'éco-conception ? 

Qu’est-ce qu’un hébergeur Web ?

Définition 

 

Un hébergeur web est une entreprise qui offre un espace de stockage et un serveur connecté à internet. Cet hébergeur permet à un site d’être accessible partout, tout le temps et par tout le monde.

L’enjeu de l’hébergeur

 

Il existe de nombreux types d’hébergement, tous présentent des avantages et des inconvénients. C’est pourquoi, choisir son hébergement est une étape importante dans le développement de son site internet.  

Pour cela, il faut penser à certains critères, notamment le coût de l’hébergeur, le nombre de visiteurs qu’il peut accueillir, l’espace de disque disponible, sa fiabilité, son service client, etc. 

Il est aussi important de noter que le numérique consomme 10 à 15 % de l’électricité mondiale. Et selon le chercheur Gerhard Fettweis, dans un futur proche, internet deviendrait la première source planétaire de pollution. Face à cet impact environnemental de l’internet, un nouveau critère pour les hébergeurs web a fait surface : le respect de l’hébergeur des principes du développement durable.

Pourquoi choisir un hébergeur vert ?

Créer un site web respectueux de l’environnement

L’intérêt premier de choisir un hébergeur vert est de créer un site web plus respectueux de l’environnement. Un site internet sur un hébergeur vert produira moins de C02, ce qui aide à diminuer l'impact du numérique sur le climat. De plus, choisir un hébergeur vert permet de communiquer dessus. D’après un sondage réalisé par Accenture Strategy en 2018, 60 % des répondants ont dit qu’ils sont attirés par les entreprises qui s’engagent à améliorer l’environnement. Ainsi une communication honnête sur son hébergeur vert permettra d’attirer plus de clients et de les fidéliser. 

Réduire ses dépenses énergétiques

 Un autre avantage est la réduction de sa facture d’électricité. En effet, un hébergeur vert aura pour conséquence la baisse de la consommation d’énergie du site et dans ce cas  de réduire aussi les dépenses. Cela permet donc à l’entreprise qui choisit un hébergeur vert de faire des économies énergétiques.

S’accorder avec les sensibilités environnementales de ses collaborateurs

Un hébergeur attaché aux principes du développement durable s’inscrit dans une dimension bienveillante et soucieuse de son environnement. Aujourd’hui, nombreuses sont les personnes sincèrement préoccupées ou intéressées par les problématiques environnementales. Elles peuvent alors se sentir en cohérence avec leurs engagements personnels en utilisant un hébergeur plus vert.

Comment savoir si un hébergeur est vert ?

Des critères très précis

Il existe un certain nombre de critères pour un hébergeur vert:

 

  • Leur source d’énergie : certains hébergeurs préfèrent utiliser des énergies vertes et renouvelables, pour alimenter leurs services afin de limiter leur empreinte carbone. La plupart annoncent 100% d’énergies renouvelables comme Ex2 ou Infomaniak. Il faut aussi regarder la part d’énergie verte.

 

  • La compensation carbone :  les hébergeurs qui ne peuvent se fournir en énergies vertes pour alimenter leurs systèmes informatiques, adoptent souvent pour la compensation de leurs émissions de gaz à effets de serre, des actions concrètes. En soutenant par exemple certaines associations. Cependant, dans une démarche écologique logique, l’hébergeur doit d’abord essayer de réduire sa production de carbone avant de la compenser. Ainsi, cette étape doit être la dernière de leur stratégie environnementale.

 

  • La gestion des DEEE ( déchets d'équipements électriques et électroniques) : Même si la gestion des DEEE est obligatoire depuis 2015, 54% des DEEE sont toujours envoyés à des prestataires non conformes aux normes selon la Commission européenne. Il est donc important de veiller à cette conformité.

 

  • Le ERE (energy reuse effectiveness) : c’est un indicateur qui mesure le niveau de réutilisation de la chaleur produite par le datacenter. Le ERE vaut idéalement 1.

 

  • Le PUE (Power Usage Effectiveness) du Datacenter : il s’agit d’un indicateur pour juger l’efficacité du Datacenter : rendement des Onduleurs/alimentations, conception du refroidissement, taux d’utilisation des serveurs. Un PUE idéal vaut 1.

 

  • La politique d’achat : il est possible de juger la politique d’achat de l’hébergeur grâce à des labels ou des guides d’achats verts:

 

  1. Pour les moniteurs, postes de travail : le label EPEAT. Il s’agit d’un écolabel permettant d’évaluer l’impact d’un produit sur l’environnement.
  2. Pour le serveur : Le label Energy Star. Energy Star est le nom gouvernemental américain chargé de promouvoir les économies d'énergie. Ce programme à été lancé par l’EPA (agence de protection de l’environnement) en 1992 et octroie un label pour les différents produits qui respectent les normes environnementales.
  3. Pour les alimentations : le label 80plus. Il a pour but de promouvoir le rendement électrique en certifiant qu’au moins 80 % de l’énergie reçue est transmise à la machine.
  4. Equipement réseau : le label ECR en cours de spécifications. Par exemple, l’hébergeur Planethoster réduit au maximum son impact environnemental : utilisation d’éclairages LED, réduction de la consommation de papier, covoiturage, tri sélectif, etc.

Les datacenters 

Un autre critère important pour choisir son hébergeur est sa manière de gérer son datacenters. Ceux-ci consomment énormément d’énergie, En France, on estime que les data centers ont une consommation comprise entre 7 et 10% de la production électrique nationale.

Le refroidissement des datacenters 

Les hébergeurs utilisent des Datacenters.  Ce sont des infrastructures physiques composées d’un réseau d’ordinateurs et d’espaces de stockage, chargées de stocker et de distribuer des données. Les datacenters doivent être maintenus à des températures et à un taux d’humidité constants pour éviter le surchauffage des composants électroniques. Le refroidissement des Data Centers représente environ 40% de l’énergie qu’ils consomment. Une solution est d’installer une climatisation. Cependant, ce procédé est coûteux en énergie et polluant. Ainsi, les hébergeurs verts ont décidé d’opter pour des solutions plus économes en énergie et plus écologiques. 

Des solutions écologiques 

Des entreprises mettent au point des solutions plus vertes. Par exemple, l’entreprise Nautilus Data Technologies à placé ses datacenters sur des barges flottantes, permettant d’exploiter toute l’eau nécessaire pour refroidir le centre de données à moindre coût. L’entreprise Green Mountain à elle utilise un ancien bunker de l’OTAN proche de la mer du Nord situé sous 200 m de roche en Norvège.

La localisation des datacenters

Un autre paramètre important pour choisir son hébergeur est sa localisation. Il faut en effet sélectionner un datacenter proche des visiteurs du site et de son propriétaire. Un datacenter à proximité octroie de meilleures performances, une meilleure stabilité.

Aussi, utiliser un datacenter à proximité de ses utilisateurs permet d'avoir une meilleure qualité de la connectivité. Or, on sait que les moteurs de recherche prennent en compte la vitesse de chargement des sites comme critère pour le référencement. En effet, en 2021 Google a mis à jour son algorithme pour favoriser les sites ayant une meilleure expérience utilisateur. Pour évaluer l'expérience client, Google à mis en place les Core Web Vitals. Ce sont les éléments vitaux d'une page web. Le temps de chargement du contenu faisant partie des ces éléments clés, on en déduit qu'un site rapide sera favorisé par l'algorithme de Google. Ainsi, un datacenter proche contribue au bon référencement du site.

Un datacenter en France facilite aussi la communication, puisqu'il n’y a pas de barrière ni de langue ni de fuseau horaire différent.

 

Concernant la protection des données personnelles, opter pour un hébergeur français c’est aussi assurer qu’il respecte la législation européenne du RGPD.

 

Enfin, du point de vue de l’environnement, choisir un datacenter à proximité de sa clientèle revient également à limiter les flux de données et donc, à réduire la consommation d’énergie. C’est pourquoi choisir un datacenter proche est une solution plus écologique.

Les différents types d'hébergeurs 

On compte actuellement 4 types d'hébergeurs:

 

  • L'hébergement mutualisé
  • L'hébergement dédié
  • L'hébergement VPS (Serveur Privé Virtuel)
  • L’hébergement de serveur cloud

L'hébergeur mutualisé 

L'hébergement mutualisé est destiné principalement aux sites web, dans un environnement technique dont la caractéristique majeure est d'être partagé par plusieurs utilisateurs. Ce type de structure est adaptée pour des sites d'importance et d'audience faibles ou moyennes. Les performances sont limitées, mais un hébergeur mutualisé est une solution économe.

 

Parmi les meilleurs hébergeurs sur le Cloud , il existe : Hostinger, PlanetHoster, o2switch, Ex2, Ikoula

L'hébergement dédié 

Un hébergeur dédié est un ordinateur physique avec une adresse IP fixe, contrairement au serveur virtuel. Il concentre toute sa puissance de traitement, sa mémoire et sa force de connexion sur un seul client ou une seule tâche.  L'hébergement dédié est utilisé pour les sites demandant beaucoup de ressources, des fonctionnalités particulières et sans interruption de services. 

Parmi les meilleurs hébergeurs sur le Cloud , on a : OHV, Ionos, Infomaniak, PlanetHoster.

L'hébergement de serveur Cloud 

 

Il s’agit de plusieurs serveurs (appelée cloud) qui travaillent ensemble, pour héberger plusieurs sites en même temps. Les différents ordinateurs gèrent les niveaux de trafics, les pics d’utilisations des sites et offrent de cette façon une capacité illimitée.

 

Parmi les meilleurs hébergeurs sur le Cloud , on a : Hostinger, Infomaniak, LWS, OVH.

 

L'hébergement VPS 

 

Un VPS ( Serveur Privé Virtuel) est un espace sur un serveur ayant les mêmes propriétés d'un serveur dédié, du point de vue de l’utilisateur. Un VPS possède son propre système d'exploitation (OS), ses applications, ses ressources et ses configurations. Tout cela est contenu dans un seul serveur puissant. Le serveur est en réalité partagé avec d’autres utilisateurs.

 

Parmi les meilleurs hébergeurs sur le Cloud , on a : Hostinger VPS, PlanetHoster, LWS, IONOS by 1&1, OVH VPS

Le type d'hébergeur le plus vert 

 

Le cloud est un hébergeur les plus écologiques, dans le sens ou il est employé par plusieurs utilisateurs à la fois, et se base sur la rationalisation des ressources utilisées. Les technologies déployées par les hébergeurs cloud restent très performantes et demandent moins d'énergie. 

 

De plus, le cloud encourage la dématérialisation des équipements informatiques. Ainsi la quantité de déchets à traiter est minimisée.

 

D'après une étude menée par le cabinet mondiale de conseil Accenture, le cloud à un impact positif considérable sur les émissions de C02. En passant au cloud, on estime que 30% pour les grandes entreprises et  90%  pour les plus petites, d’empreinte carbone qui peut être réduite.

Tableau comparatif de trois hébergeurs

 

Nom Infomaniak Planet Hoster Ikoula
Nombre de clients 200 000 60 000 25 000
Type d'hébergement Cloud Mutualisé, dédié, cloud, VPS Mutualisé
Energie 100% énergies renouvelables Energie verte provenant à 100% de barrages hydroélectrique Faible consommation électrique
Certification ISO 14001 et 50001, Myclimate PUE Directive 2002/95/EC dite RoHS concernant le retraitement des équipements électriques et électroniques
Datacenters Adaptés aux normes suisses les plus exigeantes, serveurs réutilisables, peu sensibles au chaud. Datacenters alimentés en hydroélectricité et 100% énergies renouvelables Datacenters alimentés en  énergies 100% renouvelables. 
Autres mesures écologiques Charte officielle de 20 engagements, Engagement pris sur 4 secteurs : l’énergie, le datacenter, la réduction de l’empreinte écologique de leurs bureaux et le covoiturage. Engagement pris sur 5 secteurs : faible consommation électrique, recyclage des déchets, énergie renouvelable, développement durable et réduction des émissions de C02
Espace en Go 100 à 500 Illimité 10 à 250 

 

Conclusion

À retenir avant de choisir mon hébergeur vert

 

  • Trouver le type d'hébergement qui est le plus adapté
  • Vérifier ou se trouve les datacenters
  • Examiner le type d’énergie qu’il utilise
  • Faire attention à l’espace de stockage disponible
  • Prendre en compte les mesures environnementales prises ( moyen de refroidissement des datacenters, son PUE, sa gestion des DEEE …)

 

Face à la part importante du numérique dans la pollution mondiale, des hébergeurs verts ont fait leur apparition pour proposer une alternative plus écologique aux personnes voulant créer un site internet. Pour bien choisir son hébergeur vert, il existe plusieurs critères comme sa source d’énergie, sa gestion des DEEE, son PUE ou encore sa manière de refroidir ses datacenters. Bien sélectionner son hébergeur vert lui permettra d’abriter des sites internet plus écologiques afin de préserver notre planète. Ainsi choisir un hébergeur vert c’est contribuer à son échelle à la lutte contre la pollution numérique.

 

Sources:

Hébergeur Web Écologique : Les 4 Meilleurs du Moment (leptidigital.fr)

Comparatif Hébergements web écologiques [Hébergeurs verts] (lafabriquedunet.fr)

 

 

Questions fréquentes

Article précédent

Comment faire du digital un levier de performance pour votre entreprise ?

Article suivant

Digitalisation de la santé en France